Overblog Follow this blog
Edit post Administration Create my blog
whats-new-suricate.over-blog.com

Suricate de gauche écosocialiste en vigilance républicaine. Vous reprendrez bien un peu de culture ?

Pas pleurer : agir

Posted on November 3 2015

Pas pleurer : agir

Un gosse dort sous les ponts avec sa mère et sa soeur. On vient de l'apprendre, de le comprendre, sans le digérer. D'ailleurs, ça ne se digère pas, ça. Et puis, comment comprendre que l'info ne parvienne que maintenant. Mais il n'est plus temps de pointer du doigt. Il faut agir. Sinon, c'est tenter d'oublier, de se débarrasser, de s'en laver les mains pendant qu'on perd du temps en des indignations feintes.
Elle sont venues souriantes à la réunion parents-profs, si dignes et sur leur trente-et-un. On se demande bien comment ils parviennent tous les trois à maintenir une présentation si décente au quotidien. Force de vie et d'humanité, la volonté contre la fatalité. La soeur est aussi scolarisée et traduit plutôt bien à sa mère ce que mon pote et collègue explique tranquillement en s'arrêtant pour demander si possible à être traduit quand il constate que la déférente reconnaissance de la maman et de la soeur pourrait nuire à la communication des informations. La mère courage constate qu'elle est en sécurité et se détend peu à peu. Son fils est entre de bonnes mains. Elle le sent visiblement. Un peu de confort, on l'espère, dans sa punaise de vie. Très dérisoire, l'hiver arriv
e.

Nous nous regardons, le copain et moi. L'entretien vient de finir. On a envie un peu de chialer comme des gamins mais on sait que ça ne sert à rien et que c'est à la limite de l'insulte des précarités qui n'ont que faire des larmes, que le misérabilisme n'est pas de mise, la condescendance à honnir et l'action à mettre en place, urgemment.

Pendant ce temps, beaucoup de ceux qui sont censés être assez sensés pour s'unir et changer le monde pensent campagnes électorales sans s'unir pour résister plus forts que l'inhumanité galopante de ce monde et être véritablement efficaces face à la violence des situations calamiteuses dans tant de pays dont le nôtre, fou dans sa fièvre obsidionale, celle d'être assiégé alors que l'étranger, le nouveau, l'inattendu est une une richesse absolue.
Pendant que ça pense sondage, possibilité d'accords techniques ou pas et oubli des principes de base, nous, on ne va pas demander au môme s'il a fait ses devoirs, on va tenter de faire le nôtre : se retrousser les manche
s.

Solidaires de tous les pays, unissons-nous.

Comment on this post

Dominique C 11/04/2015 14:03

Merci de ce témoignage.
Tu as raison. "Solidaires de tous les pays, unissons-nous."
Un seul "hic": ceux qui parlent l'anglais ou des langues étrangères DOMINANTES, ce sont plutôt les bourgeois et les oligarques. Passe donc voir mon blog.
Ceci dit, commencer par s'unir à l'intérieur d'un pays c'est la première étape.
Post-scriptum: après 9 ans (2002-2011) chez les Verts, j'ai moi aussi considéré que l'éco-socialisme était la "bonne" démarche.